L’Université Maxime Réal del Sarte

Le grand succès de la soirée d’illuminations et de pyrotechnie sur les douves du château de Lignières est encore dans toutes les mémoires, qu’un nouvel évènement fait à nouveau vivre cette magnifique construction de l’architecte Le Vau, dernière propriété capétienne appartenant encore à un capétien, S.A.R. le Prince Sixte Henri de Bourbon Parme! L’Université d’Eté ‘Maxime Réal del Sarte’ y tient pour la quatrième année consécutive ses quartiers d’été, et forme des étudiants royalistes, aux méthodes de l’analyse politique de l’Ecole de l’Action Française, et les invite à débattre des sujets contemporains avec des intervenants – souvent berrichons – de grande valeur.

Une cinquantaine de jeunes encadrés par une dizaine de responsables permanents, et formés par une vingtaine de spécialistes venus pour celà, suivent depuis le 23 août et jusqu’au 1° septembre, quatre cours dans la journée, une conférence dans la soirée, entrecoupés de visites de sites, de pauses sportives, de travaux personnels et d’une journée ‘Portes Ouvertes’, fort réussie, en ce samedi 27 août. Une session de Communication politique suivra jusqu’au 4 septembre, consacrée aux divers moyens de communication politique, avec des sociologues et des spécialistes, et notamment les animateurs du Comité pour le Lundi de Pentecôte.

La restauration de ces appétits ainsi aiguisée est sponsorisée notamment par deux entreprises du pays, soucieuses elles aussi de leur faire connaître et apprécier notre Berry: La société berruyère bien connue, RIANS, spécialiste des produits laitiers et des produits frais; le vigneron célèbre de Châteaumeillant, M. RAFFINAT et ses fils!

Au cours des enseignements, ont été notamment abordés l’Histoire politique du XX° siècle, la Méthode de l’Empirisme Organisateur, la Nation, les questions sociales en rapport avec la politique, les implications politiques et historiques de la démographie – et ses conséquences sur l’analyse stratégique -, la vision sociale du Cardinal Ratzinger, maintenant pape, S.S. Benoît XVI, les Mythes et réalités de la Mondialisation,  la présentation des débats économiques et sociaux depuis le début du XX° siècle, les Royalistes dans la résistance, l’Idée de la Civilisation, le Libéralisme politique et philosophique, le Libéralisme économique, la Décentralisation, L’Europe après l’échec du Traité constitutionnel européen, la recomposition du Monde Slave et l’avenir géopolitique de la Russie, la notion et le rôle du Patrimoine, etc.

Ces heures studieuses étant entrecoupées de pauses plus détendues, consacrées, par exemple, à Sainte Jeanne de France et Lignières, à l’écrivain tourangeau et berrichon A.D.G., à l’humour grincant de l’écrivain Léon Bloy, au château de Béthune, à la Chapelle d’Angillon, ou à des visites (Lignières, la chapelle de Sainte Jeanne de France, Bourges, les illuminations de Bourges, etc.), ainsi qu’une présentation – dégustation de vins du Berry, organisée par une oenologue charmante et réputée!

Une journée ‘Portes ouvertes’ avec une commémoration des journées de la Libération, au Monument aux morts de toutes les guerres, à Saint Hilaire, a permis aux étudiants de retrouver leurs interlocuteurs maintenant habituels dans le pays, autour d’un déjeuner, d’allocutions, et enfin, d’un pot rassemblant tous les visiteurs et participants autour du Prince qui les recevait, avec son habituelle bonne grâce et sa gentillesse sans limite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.