A ceux qui nous découvrent…

Logo URBVMCette rentrée militante invite naturellement à une nouvelle présentation de notre association qui, depuis 1972 maintenant, lutte sans discontinuer pour le rétablissement de la royauté en France, suivant les principes de la Restauration Nationale.

Plus de 40 ans après sa création, l’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire a aujourd’hui une forte assise militante, que ce soit en Vendée, dans la région Nantaise ou en Bretagne, qu’elle fortifie continuellement en multipliant conférences, cercles d’études, tractages, collages et tant d’autres actions militantes, dans la fière tradition des Camelots du Roi. Fidèle à la pensée héritée de l’ancienne Action Française, des grands penseurs politiques comme Job de Roincé, René de la Tour du Pin, Maurras et tant d’autres, elle continue son combat dans la sensibilisation des français aux bienfaits monarchiques, et tout particulièrement en cette période de trouble républicain.

A noter également qu’elle lutte, parmi d’autres associations, pour la reconnaissance officielle du Génocide Vendéen, contre l’actuel mémoricide et le couvercle de plomb posé sur les centaines de milliers de vendéens exécutés pendant la Terreur révolutionnaire. N’hésitez donc pas à découvrir notre association, et à prendre contact avec votre responsable départemental, notre secrétaire d’association (urbvm@hotmail.fr) soit par l’adresse mail indiqué ci dessous soit par le formulaire de contact disponible sur ce site.

Plus d’informations via notre vidéo :

[youtube]http://youtu.be/exx810XzFZQ[/youtube]

Cercle d’étude de rentrée de l’Action Française à Nantes

CR prod1.jpg

C’est avec l’enthousiasme de ceux qui veulent découvrir et apprendre, qu’une vingtaine de jeunes étaient réunis samedi dernier pour ce premier cercle d’étude d’AF qui ouvrait la saison des activités royalistes sur Nantes.

Alors que certains d’entre nous avaient transpiré dans un cours de canne de défense le matin même (mise en jambe bien dans la tradition des camelots du roi, n’est-il pas ?), l’après-midi fut consacré à l’histoire de l’Action Française, de sa genèse à 1945.

Sous la brillante et enthousiasmante direction d’Augustin, notre camarade venu des landes chouannes du Morbihan, nos lycéens, étudiants et jeunes travailleurs purent découvrir la naissance, l’explosion et l’aura de notre mouvement au sein de la sphère politique et intellectuelle française.

Furent ainsi présentées à notre jeune auditoire :

  • les grandes figures qui bâtirent cette école de pensée qui aujourd’hui encore, attire encore ceux qui désespèrent de la situation politique et morale de notre pays : Maurras, Daudet, Bainville et tant d’autres,
  • Comment un cercle républicain, sous la puissance de la pensée de Maurras, s’est converti au royalisme et à la monarchie, seul régime capable de sauvegarder l’héritage et de redonner à la France sa place dans le concert des nations.
  • Comment de jeunes gens issus de tous les milieux, ouvriers et bourgeois, catholiques et agnostiques, mais tous animés par l’amour de la patrie, s’engagèrent dans les rangs des camelots du roi pour diffuser l’idée du roi auprès des français.
  • Enfin, comment la gueuse et ses complices œuvrèrent pour saboter la montée en puissance de notre mouvement (assassinats, rôle du Sillon…)

La seconde partie de l’histoire de l’AF sera traitée le mois prochain, 26 octobre. Nous convions d’ores et déjà tous nos amis nantais à nous rejoindre pour ce prochain cercle. Nous mettrons sur nos différents sites et blogs, le programme des autres cercles d’étude mensuels de l’année 2013-2014.

L’AF à Nantes par ces nouvelles recrues, montre ainsi la permanence de sa force intellectuelle et son éternelle attirance auprès de la jeunesse. Plus que jamais, le retour du roi est la condition de la vraie renaissance française. Nos jeunes militants nantais auront ainsi matière pour diffuser les idées royalistes, démontrer la nocivité du régime actuel et porter la contradiction auprès d’adversaires qui tenteraient de discréditer nos idées par des mensonges, par simplification, voire par de criminels anachronismes.

Royalisons la France !

Vive le roi !

Amaury de Perros (via Soudarded)

Délégué CRAF Loire-Atlantique
Vice-Président URBVM

Marine Harvest préfère la Pologne à la Bretagne

Le coût du travail français, s’il est loin d’être la seule raison qui pousse les investisseurs étrangers à partir, reste l’un des plus gros boulets de notre économie française, et les inepties socialistes ne risquent pas d’arranger les choses. Ainsi, notre Bretagne doit-elle affronter de nouvelles fermetures d’usines non pas par souci de compétence, ni même de marché, mais bien par l’impossible préservation de la compétitivité de son tissu industriel, meurtri par l’étau fiscal français.

On pourra ainsi lire à propos l’Etude de l’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire sur les délocalisations.

Nouveau coup dur pour l’emploi en Bretagne. Après le volailler Doux, c’est maintenant le groupe norvégien Marine Harvest, numéro un mondial du saumon, qui  annonce la fermeture de ses sites de Poullaouen (Finistère) et de Châteaugiron (Ille-et-Vilaine) au premier semestre 2014. Plus de 450 emplois vont être supprimés.

Spécialisé dans le saumon fumé, le site de Poullaouen, situé près de Carhaix emploie actuellement un peu plus de 180 salariés en CDI et une centaine d’intérimaires ; celui de Châteaugiron, qui traite du saumon frais, 125 CDI et une cinquantaine d’intérimaires. Une main d’œuvre peu formée, qui aura du mal à se reconvertir.

La direction de Marine Harvest a motivé cette décision par la hausse du coût de la matière première et?la forte pression sur les prix exercée par la grande distribution. Le site de Landivisiau, qui est maintenu, devrait être modernisé et pourrait reclasser 64 salariés de celui de Poullaouen.

La production de ce site sera pour partie transférée en Pologne, où les salaires sont très inférieurs à ceux pratiquée en France. La rémunération d’un ouvrier français est en effet supérieure de 60,8% à celle d’un ouvrier polonais. Le groupe Marine Harvest  est coté à la bourse d’Oslo.

Source et suite de l’article

Le nouveau Prospectives Royalistes de l’Ouest est disponible !

Prospectives Royalistes de l'Ouest

Le nouveau numéro de Prospectives Royalistes de l’Ouest est en ligne et téléchargeable ici : Prospectives Royalistes de l’Ouest de Juin 2013

Au sommaire ce mois-ci :

  • Editorial : La première pierre est posée
  • Mélenchon et sa fraternité républicaine
  • Vers un nouveau 6 Février 34 ?
  • Trocadéro, ou l’incompétence ministérielle
  • De la dictature d’une économie sans visage
  • Luc Robet, les royalistes dans la résistance
  • D’une Jeanne à l’autre

N’hésitez pas à donner votre avis, partager le numéro et le faire découvrir autour de vous !

Le nouveau Prospectives Royalistes de l’Ouest est en ligne !

Prospectives Royalistes de l'Ouest

Le nouveau Prospectives Royalistes de l’Ouest de Mai est en ligne et téléchargeable gratuitement ici : Prospectives Royalistes de l’Ouest de Mai 2013

Au sommaire ce mois-ci :

  • Editorial : De la faiblesse d’un régime inique
  • Quand la république bafoue l’indispensable droit de remontrance
  • Quelques leçons à tirer
  • Ne rien lâcher
  • Résistance contre-révolutionnaire
  • Compte Rendu de la conférence d’Hilaire de Crémiers
  • Annonces

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires, remarques ou suggestions à cette adresse : franceroyale@live.fr

Bonne lecture !

Collage de l’URBVM 56 du 16 Février

Hier, l’URBVM 56 a refait quelques petits tours dans la ville de Pontivy et en a profité pour coller, tracter et afficher ses idées sur les panneaux de la ville : avis aux amateurs, tous les bras sont les bienvenus pour les futurs collages !

Collage royaliste à Pontivy (56)

 

Collage royaliste à Pontivy (56)