« De l’urgence d’être réactionnaire », d’Ivan Rioufol

Le journaliste à la plume « politiquement incorrect », Ivan Rioufol, a récemment annoncé sur son blog la parution de son nouvel essai « De l’urgence d’être réactionnaire » dont voici une partie de la quatrième de couverture :

« Il y a urgence. À la veille de l’élection présidentielle, le citoyen lucide ne doit plus craindre de se revendiquer littéralement réactionnaire, c’est-à-dire de prêter son concours à des réactions politiques destinées à éviter les désastres qu’annoncent les effondrements de l’État-providence et de l’État-nation. La réalité le prouve : les dirigeants se montrent incapables de s’extraire seuls du politiquement correct qui empêche de nommer les choses et qui confond progrès et fuite en avant. L’islam le plus radical est, en France, le principal bénéficiaire de cet aveuglement. La France indignée, qui fulmine sur le Web, enjoint les élites de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard. Elle ne désire pas revenir à un ancien monde. Elle entend défendre la modernité et l’humanisme, menacés par l’enseignement de l’oubli et de la non-appartenance. Le réactionnaire du XXIe siècle est un démocrate déçu et de plus en plus irrité, venu de la droite comme de la gauche. La pensée conforme le croit irrécupérable et veut l’offrir à Marine Le Pen. Le «néoréac» est, en réalité, en résonance avec la société civile qui a décidé de reprendre son destin en main. Il peut être le socle politique d’une future Union nationale. Il est le nouveau moderne.« 

Si le journaliste, par sa vision particulière de l’actualité, pointe du doigt certains méfaits de la politique actuelle (notamment la culture du « Politiquement Correct », n’en déplaise au saltimbanque bénabarien), l’auteur s’évertuera certainement à démontrer l’immense fossé qui sépare aujourd’hui la classe politicienne du « peuple réel », cher à Maurras.

Cet essai sera certainement très intéressant : brillant, sans concessions ni circonvolutions inutiles, Rioufol est l’un de ces auteurs que l’on aime lire et relire à l’occasion. Mais pour nous royalistes, il faudra également voir dans ce roman une dimension toute particulière sur le néo-réactionnaire, sur le vote mariniste sur fond « Compromis nationaliste », sur notre rôle à jouer dans cette France en pleine déliquescence.

N’hésitez donc pas à acheter cet essai disponible dès le 18 Janvier sur ce site.

Une réflexion sur “« De l’urgence d’être réactionnaire », d’Ivan Rioufol

  • 27 décembre 2011 à 11 h 15 min
    Permalien

    Perso, je vais essayer de me le procurer rapidos ! ça fait du bien d’avoir quelques auteurs français de qualité !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.