Loire-Atlantique : de nouvelles restrictions liberticides

Le choix du gouvernement reste toujours le même réduire les libertés plutôt que de réformer l’hôpital !  Le département échapperai au couvre-feu mais de nouvelles mesures entrent en vigueur et prépare toujours plus psychologiquement à la dictature sanitaire

  • Le préfet de Loire-Atlantique Didier Martin a décidé de nouvelles restrictions.
  • Les bars de tout le département devront cesser leur activité entre 22h et 6h.

Jusqu’au 3 novembre au moins, il sera donc impossible de boire un dernier verre dans son café préféré (ce sera possible dans les restaurants, qui pourront servir de l’alcool uniquement aux clients qui dînent) mais aussi d’acheter de l’alcool à emporter. Dans l’arrêté préfectoral publié ce vendredi, aucune restriction n’a été décidée pour les salles de sport, cependant « l’accès aux vestiaires des équipements sportifs publics, à l’exception des piscines », sera interdit. «Une mesure qui fait suite à la demande de certains maires, témoins de pratiques type «troisième mi-temps» dans certains stades ou gymnases», selon le préfet.

Alors que notre attention devraient se concentrer sur les plus fragiles avec fournitures (masque gants… ) offertes aux visiteurs des HEPAD par exemple, on voit bien que le gouvernement se trompe de voie. D’un coté le département ferme des lits en HEPAD (ex 24 lits à l’Ehpad de Pirmil) obligeant les personnes à risque à rester chez elles et de l’autre restreint la liberté du plus grand nombre.

Nous préconisons clairement une ouverture de lits supplémentaires, l’arrêt immédiat du plan de réduction des lits, et la fourniture des masques, gel hydroalcoolique, gants et blouses à toutes personnes à risque et à leur entourage, ainsi qu’aux personnels soignants (biologistes, infermières domiciles, agents hospitaliers etc..) . La république préfère le contrôle des masses plus qu’investir dans le système de santé, elle se rend ainsi coupable du virus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre information