Aurevoir l’ami !

You are currently viewing Denis Blanc nous a quitté à 67 ans

Denis Blanc nous a quitté à 67 ans

Nous sommes nombreux à l’AF à l’avoir connu, jusqu’assez tard dans les réunions politiques où il trainait avec grand peine son imposante carcasse et suivait avec attention les évolutions, il faut le dire ces derniers temps, très positives, du mouvement auquel il adhérait avec enthousiasme.

Certains des plus anciens l’ont connu aux ventes de Saint Lazare, lieu d’affrontement entre tous avec essentiellement les militants de la gauche prolétarienne (Maos), puis des trotskistes. Cet ancien rugbyman ne faisait pas de quartier quand il menait les charges, certains « gauchistes » de l’époque s’en souviennent encore. Mais comme tous les militants d’AF, ce n’était pas uniquement un distributeur de « bourre-pifs », ce diplômé de Sciences-po Paris, qui se fit connaître par ses premiers articles dans l’Action Française Étudiante, participa activement à la revue « La Place Royale » auprès de l’écrivain Henry Montaigu. Directeur de l’Agence régionale de l’Environnement et des nouvelles énergies d’Ile de France, une officine crée par Michel Giraud alors Président du Conseil Régional d’Ile de France, il devint incollable sur les questions d’environnement et fit profiter la mouvance royaliste de ses connaissances en la matière.

Enfin, c’était un excellent camarade qui savait faire la fête, ce qui en faisait un camelot accompli.

Depuis quelques temps, avec une santé qui se dégradait progressivement, il était habité par une recherche spirituelle qui le ramenait sensiblement vers sa mère, la Sainte Église. Prépare nous une place là-haut cher camarade, avec Néné, Guytos et tant d’autres qui t’ont précédé et qui nous attendent pour le banquet éternel et non pas dans une République, mais dans le Royaume céleste.

Obsèques : La messe se tiendra à l’église sainte Thérèse de Boulogne-Billancourt le vendredi 19 aout à 15h, inhumation à 17h au cimetière de Boulogne et un pot d’adieu sera organisé au café des fontaines, place de la porte de Saint Cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.