CR de la Conférence d’Hilaire de Crémiers

 Le 14 Octobre 2011 au château de la Gobinière à Orvault, l’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire avait invité Mr Hilaire de Crémiers, Directeur de Politique Magazine, pour intervenir sur la crise institutionnelle et financière française, vaste sujet complexe et cruellement d’actualité.  

Dans un premier temps, Mr de Crémiers s’est donc attelé à décortiquer et à exposer l’ampleur de la crise économique internationale, démontrant avec une rare clairvoyance ses dramatiques conséquences sur les économies nationales.  

Du défaut de solvabilité des états à la déroute de la Banque franco-belge Dexia en passant par l’élargissement du Fonds Européen pour la Stabilité Financière, le conférencier a donc expliqué à l’assistance l’état économique des lieux et les vains efforts européens pour endiguer cette crise systémique internationale. Il a par ailleurs également égratigné les nombreuses chimères européennes, de la formidable illusion « d’un axe Paris-Berlin » d’un jeune Baroin à l’intouchable AAA de la France. Mr de Crémiers s’est même permis de poser une réflexion philosophique extrêmement intéressante sur cette crise économique, en soulevant une possible crise ontologique même, sous-jacente mais bien présente ! 

Si cette première partie de conférence se révélait intéressante et instructive, la seconde allait donner tout son sens à l’adage maurrassien, Politique d’abord !  

En effet, la crise économique et financière que traversent actuellement les états du monde a une particularité en France : elle arrive conjointement à une crise institutionnelle grave et prévisible depuis de nombreuses années. L’année 2012, électorale et donc creuset de l’arrivisme politicien, verra également l’arrivée du « mur de la dette », rempart infranchissable de dettes arrivées à maturité pour des états devenus insolvables. Comme le conférencier le dira d’une admirable manière : « Les prochaines élections présidentielles reviendront à choisir le prochain syndic de faillite ! ».  

Mr de Crémiers pointa également du doigt l’absence totale de réelle décision souveraine en politique, la constante et insupportable mise en avant de l’ego et de l’individualisme dans une société en pleine crise morale. En clair, la France se meurt de l’absence de réelle politique, de véritable chef et d’unité : comment ne pas voir dans cette crise institutionnelle un contexte favorable à un avènement royal ? 

En bref, cette soirée fut mémorable sur bien des points, et porteuse de beaucoup d’espoirs pour l’avenir de notre association. 

Avis aux absents et aux curieux : cette année, l’Union Royaliste Bretagne Vendée Militaire organisent de nombreuses activités, de Nantes à Vannes, donc n’hésitez pas à prendre contact avec vos responsables locaux et ensemble, faisons avancer la cause royale et faire entendre la voix royale dans cette France en pleine crise morale, financière et institutionnelle ! 

Pour que vive la France, vive le Roi ! 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.