Joly et ses dangereuses inepties

Qu’elles soient économiques (semaine de 32 heures), sociales (mariage homosexuel) ou même politiques, les propositions écologistes brillent toujours par leur constante impertinence, leur complaisance dans la médiocrité et dans la stupidité. La dernière en date, particulièrement grotesque, consiste à vouloir « égaliser le traitement des religions dans l’Etat« , sorte d’extrêmisme laïciste qui se manifeste notamment par l’avènement de jours fériés « juifs et musulmans », Yom Kippour et l’Aïd El Kébir étant les deux fêtes principales de chaque religion.

Il s’agit ici de remettre en place la frigide norvégienne Eva Joly, qui ferait mieux de se souvenir que la Norvège, tant congratulée (et copiée) par les pays occidentaux pour son exemplarité politique, économique et sociale, n’a que des fêtes chrétiennes et bien plus encore que la France : lendemain du jour de Noël, Jeudi et vendredi saint, lundi de pentecôte, etc….

Les jours fériés correspondent à des fêtes chrétiennes car la France a été pétrie par la Chrétienté, façonnée par la religion chrétienne, ses saints et ses héros. L’Histoire de la France, sa culture et son patrimoine montrent chaque jour avec éloquence ces racines chrétiennes que la république méprise, ses fondements chrétiens que les laïcistes abhorrent. La Bretagne peut être un exemple flagrant de ces racines chrétiennes : fondée par septs saints chrétiens, ceux ci fondant les diocèses qui resteront pendant des centaines d’années les références géographiques, elle tira sa extraordinaire force notamment de la cohésion religieuse qui en résultera. On pourra notamment parler de l’épisode des Guerres de l’Ouest pour montrer l’attachement profond des bretons à leur religion, leur Dieu (Doue ha mem Bro !).

Fouler aux pieds cet héritage chrétien, nos racines et notre Histoire, est l’apanage des apatrides et des jacobins. Ne laissons pas de pareilles inepties sans réponses : le panurgisme français étant encore réel aujourd’hui, certains français s’égarent dans les méandres laïcistes et nihilistes qu’attisent bien volontiers les arrivistes de tout poil. En l’année de Sainte Jeanne d’Arc, réagissons !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.