Communiqué CRAF : Castellucci, l’affaire est jugée

Communiqué du Centre Royaliste d’Action Française sur les représailles judiciaires face aux jeunes royalistes qui s’étaient insurgés face au « spectacle » de Castellucci. Aidez les jeunes royalistes !

Nous disions dans un article précédent à quel point la police et la justice s’intéressent à l’AF ces derniers temps. C’est plutôt flatteur, cela prouve que notre liberté de ton gêne l’oligarchie au pouvoir.

Nous commençons l’année 2012 par un jugement qui fait suite à un chahut devant le théâtre de la ville pour saluer la brillante prestation de monsieur Castellucci. Chahut qui s’est soldé par plusieurs dizaines d’interpellations de militants d’Action française.

Certains de nos amis passaient en jugement ce mercredi matin 4 janvier et ils se sont tous vus infliger des amendes et des heures de travaux d’intérêt généraux…

« La République gouverne mal, mais elle se défend bien »

Ceux qui ont vu de leurs propres yeux l’altercation entre les forces du « désordre établi » et nos camarades, ne pourront qu’être étonnés de ce jugement, tant il apparaît évident que les coups de matraques et de gants plombés, ainsi que les gaz lacrymogènes ne venaient exclusivement que des forces de police.

D’ailleurs, notre ami victime d’un écrasement de la jambe (jours d’ITT à l’appui !) a été condamné également. Peut-être lui a t’on reproché d’avoir fait un croche pied à un car de police dans l’exercice de ses fonctions ?!

Mais ne soyons pas naïfs ; force reste à la loi, surtout quand c’est celle du plus fort. Et ce n’est pas aujourd’hui que les descendants des camelots du roi vont commencer à avoir confiance en la justice républicaine.

Tout cela finit quand même par coûter cher à notre mouvement qui supporte l’ensemble des frais de justice et de condamnations. Car nous ne pouvons laisser nos militants assumer ces charges en plus des incarcérations et gardes à vue.

La liberté coûte cher de nos jours.

Nous en appelons une fois de plus à la solidarité royaliste pour faire face à ces nouvelles échéances. Tous les dons sont les bienvenus, aussi modestes soient-ils. Nous comptons sur vous et votre générosité.

Vive la France, vive le roi !

Olivier Perceval

Secrétaire-général de l’Action française

Chèque à l’ordre du CRAF

10, rue Croix-des-Petits-Champs – 75001 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.