L’hebdomadaire le plus lu en Pologne fait sa une sur le génocide Vendéen !

L’hebdomadaire polonais Gość Niedzielny (« L’invité du dimanche ») publie cette semaine un article sur le génocide de Vendée pendant la Révolution française. L’article en fait également  sa couverture  « Comment la vérité sur le massacre des catholiques en Vendée est cachée en France et les historiens qui dévoilent les preuves de ce crime réprimés ».

Cette revue catholique, qui est l’hebdomadaire le plus vendu en Pologne avec  150 000 exemplaires par numéro.

« Liberté, Égalité, Mensonge »

Cet article reprend  les travaux des historiens français Stéphane Courtois et Reynald Secher.

Reynal Secher y témoigne du mémoricide  républicain « On a essayé de me faire chanter et de me contraindre à retirer mon livre de la vente, et également de réfuter mes preuves. Je n’ai pas accepté. On m’a d’abord licencié du lycée où j’enseignais, puis de l’université ».

L’association Vérité pour la Vendée témoigne  elle aussi, de menaces policières en 2006 quand elle avait envoyé au ministère de la Culture une pétition pour faire supprimer de l’Arc de Triomphe les noms des généraux Turreau et Amey qui seraient responsables du massacre d’au moins 117 000 personnes (sur environ 500 000 morts en Vendée).

Après la Russie (cf le film sur la guerre de Vendée) et les Etats Unis c’est donc autour de la Pologne de traiter du génocide vendéen. L’article s’appuyant sur  les ordres historiques de la Convention publiés par Reynald Secher qui  ne laissent aucun doute sur la nature génocidaire des répressions en Vendée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.