Ephéméride bretonne du 1°février

Roi d’Austrasie, il succéda, en 633, à son père Dagobert, qui, en lui cédant ce royaume de son vivant, le mit sous la direction des plus sages ministres, de Cunibert, évêque de Cologne, et du duc Adalgise. A la mort de Dagobert Ier en 639, Pépin de Landen délaissa sa charge de Maire du Palais de Neustrie pour celle de l’Austrasie et, avec son fils Grimoald, s’empara de la régence, gouvernant de fait à la place du jeune roi Sigebert.

Charles mourut le 1er février 1328, à Vincennes, dans la 34e année de son âge, et la 7e de son règne. Ainsi, en l’espace de quatorze ans, les trois fils de Philippe le Bel, qui tenaient de leur père cette beauté mâle qui donne l’espoir d’une longue vie et d’une nombreuse postérité, montèrent sur le trône, et disparurent sans laisser d’héritiers.

La couronne passa à une branche collatérale, dans la personne de Philippe de Valois, premier prince du sang ; mais comme la veuve du feu roi se trouvait enceinte, il ne prit que le titre de régent, jusqu’au jour où elle accoucha d’une fille. Charles le Bel a régné trop peu de temps pour que les historiens contemporains se soient prononcés sur son caractère ; on sait seulement qu’il aimait la justice et savait se faire obéir.

  • 1793 : Déclaration de Guerre de la Convention française à l’Angleterre
  • 1945 : Naissance de Gilles Servat. Biographie complète à lire ici. Site officiel.  

                                                                    [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=X14_4bJCGZ8[/youtube]

Saint Breton du Jour : Sant Berc’hed (sainte Brigitte).

En breton, on la nomme Brec’hed ou Berhet. D’origine irlandaise, elle fut convertie par saint Patrick. Elle refusa tous les prétendants qu’attirait sa grande beauté. Elle se retira à quelques kilomètres de Dublin, formant avec plusieurs de ses compagnes, l’une des premières communautés religieuses féminines en Irlande. Femme d’une très grande générosité et d’une énergie exceptionnelle, elle est considérée comme l’une des saintes patronnes de l’Irlande. Son culte s’est étendu dans le Finistère breton et dans les Côtes d’Armor où deux localités portent son nom: Loperhet-29213 (Loc-Berhet) et Confort-Berhet. De nombreuses chapelles lui sont dédiées à Locmariaquer, Noyalo, Merdrignac, etc …
L’église de Trigavou, commune de Pleslin-Trigavou (22) est consacrée à Brigide de Kildare.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.