Pass santé contraception en Pays de Loire

Culture de mort et mépris patenté pour toute notion de Droit Naturel, semblent bien devenir les nouveaux dogmes de notre société. Ainsi, on peut lire ici :

Continuant d’honorer les 60 engagements pris par la Région des Pays de la Loire auprès des Ligériens en 2010, Sylviane Bulteau, Vice-présidente en charge de la Santé et de l’Égalité des Droits, propose la création d’un Pass santé sexuelle prévention / contraception. […]

L’objectif est de faciliter l’accès à l’information et à la contraception des jeunes en atténuant les freins financiers, afin de prévenir les grossesses précoces et la transmission des infections sexuellement transmissibles. Ainsi, le Pass santé sexuelle donnera accès à un nombre défini de prises de sang, analyses, et délivrances de contraceptifs. […]

Le 27 janvier, les élus régionaux réunis en session à l’Hôtel de Région ont voté l’attribution d’une enveloppe budgétaire de 500 000 € pour le projet, avec comme objectif le lancement du Pass en septembre 2012.

D’un point de vue économique, cette enveloppe revêt un caractère ineptique : ces 500 000 euros, somme colossale pour un Conseil Régional, auraient dû être dépensés avec bien plus de parcimonie et de pertinence.

Mais le plus grave, c’est encore une fois d’un point de vue morale : paradigme de cette déliquescence morale française, de cette crise des valeurs, ce pass contraception est la partie émergée de cette fange nihiliste dans laquelle se vautrent ces adeptes de la bienpensance actuelle. S’il faut bien sûr travailler à réduire les maladies sexuelles, il faut également se poser la question de la responsabilité, de l’éducation même que l’on veut donner à nos enfants : consommer sans réflechir, poser des actes sans réfléchir aux conséquences, cultiver cette dangereuse frénésie de l’action et de l’irresponsabilité ou donner aux jeunes les moyens de devenir réellement des adultes, de poser des choix et de les assumer.

Clairement, posons nous cette question : ces pitoyables escroqueries bienpensantes, outre leur insignifiant résultat préventif, formeront elles des hommes et femmes responsables, sûrs de leurs convictions et droits dans leurs valeurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.