Les trucs du mois qu’il ne fallait pas rater (Janvier 2012)

Petit exercice mensuel instructif de notre ami Soudarded, à lire ici.

[…]Sortons maintenant de cette piteuse campagne, pour aborder des rivages plus « à risques ».

  • Nous apprenions benoitement ce mois-ci, que la population en France avait augmenté de 358 000 citoyens en une année. Le gaulois rentrouvrait-il donc goût à la bagatelle, au badinage et conséquemment à la paternité ? Modérons notre optimisme, car selon des statistiques ethniques qui n’ont pas d’existence légale, dois-je le rappeler, les nouveaux paroissiens seraient davantage issus de la filière zambienne que corrézienne. A ce qu’on dit… (selon Yves-Marie Laulan, démographe, le taux de fécondité de la population française « de souche » est de 1,6, ceux des maghrébines 2,7, celui des noires d’origine africaine 4,2. Ce qui fait que sur 830 000 naissances en 2006, 165 000 viennent de la population immigrée. Voilà, voilà, voilà…)
  • Devais-je aussi m’étendre sur le cas Hongrois et la transformation de l’état magyar en une institution facistoïde, ersatz de pays mussolinien ou salazariste aux dire des bonnes consciences du pays de la bienpensance universelle (la France, quoi !). Rien qu’à voir la tête de Viktor Orban, on devine bien un style, une allure assez poutinienne, qui n’incite sûrement pas à la marrade. Doivent pas rigoler tout les jours les mangeurs de pörkölt et de fasírt ! D’aucuns ont ironiquement fait remarquer que suite aux reproches faits à la Hongrie, bien des pays se trouveraient alors du coté de l’axe du mal et donc du côté obscur de la Civilisation. Les USA seraient en tête de liste, rapport à la devise figurant sur le billet d’un dollar : « In God we trust ». A ne plus rien y comprendre.

Lire la suite….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.