Citation du mois :

« Les derniers croyants, les fétichistes de la rente, sont les négateurs du capital. Ce sont les socialistes, socialisants et étatistes de toute sorte qui ne sont jamais las d’élaborer des systèmes de retraites, de pensions, d’assurances sociales, systèmes essentiellement fondés sur le revenu et sur les capitalisations d’intérêts et qui partent de cette illusion que la richesse existe en soi, qu’elle est indestructible et éternelle, qu’elle échappe à toutes les causes de décrépitude, de maladie et de mort qui frappent les choses humaines »

Jacques Bainville, Assurances sociales et allocations, 1929

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.