Critique littéraire : Laënnec, l’homme à l’oreille d’or

Lu sur l’Agence Bretagne Presse :

Né en 1781, le docteur René Laënnec fait partie des Quimpérois les plus célèbres. Sa statue trône sur la place Saint-Corentin, au cœur de sa cité d’origine et son nom est associé à plusieurs hôpitaux. Après avoir passé sa jeunesse à Paris, il révolutionne la médecine en inventant le stéthoscope. Son ouvrage majeur, De l’auscultation immédiatefait toujours autorité. Il meurt en pleine gloire, de la tuberculose, à Douarnenez.

Usant de sa liberté de romancière, tout en s’appuyant sur une importante documentation historique, Margot Bruyèreretrace la vie de cet homme exceptionnel. Elle nous en dresse un portrait vivant et attachant, mettant en lumière les ressorts familiaux et professionnels qui ont contribué à forger ce destin unique.

Quimpéroise d’origine, Margot Bruyère est l’auteur de nombreux romans historiques, policiers ou destinés à la jeunesse. Elle vit à Bénodet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.