Citation du week end

Extrait du chant « les bleus », tiré du Barzaz Breizh, et qui prend tout son sens en cette heure où la république s’apprête à légaliser le meurtre du plus faible :

Reuzeudik bras eo bout gwanet ;

Bout gwanet ne ket mezuz;

Nemet Plega d’ar skraberien;

Evel tud lent ha kabluz !

Il est bien douloureux d’être opprimé;

Mais d’être opprimé n’est pas honteux;

Il n’y a de honte qu’à se soumettre à des brigands,

Comme des lâches et des coupables !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.