Les opposants à Notre Dame des Landes délogés par l’Armée

Les opposants à l'aéroport Notre Dame des Landes délogés par l'arméeDans le cadre du projet d’Aéroport de Notre Dame des Landes, une centaine d’opposants occupaient les quelques maisons qui se trouvent sur le site du futur aéroport. Appuyés par de nombreux maires, les opposants au projet sont pourtant en train d’être délogés manu militari, alors que le dossier est loin d’être clos…

Les maires eux-mêmes ont dénoncé ces moyens disproportionnés : « les moyens employés pour cette évacuation forcée sont absolument disproportionnés et nous dénonçons l’utilisation de l’argent public pour réaliser les rêves de cette grande entreprise privée qu’est AGO/Vinci. » Les opposants au projet rappellent  que, pour eux,  ce nouvel aéroport pour Nantes « ne répond à aucun besoin aéronautique identifié et qu’il ne pourra pas passer au travers des mailles du filet de la Loi sur l’eau si cette dernière est strictement appliquée ». (Source)

On pourra suivre le déroulement de ces actions ici :

Que l’on soit pour ou contre la construction d’un Aéroport pour le Grand Ouest, il semble pourtant logique d’attendre que toutes les procédures engagées soient closes. Or aujourd’hui, comme le rappelle justement le maire de la commune de Notre Dame des Landes, Jean-Paul Naud : « Même si les promoteurs semblent vouloir accélérer la procédure pour rendre le projet irréversible, le combat n’est pas terminé.  La loi sur l’eau est bafouée. Lorsque les instances européennes seront saisies, il faudra bien admettre que ce projet est aberrant »…

Mais visiblement l’ancien Maire de Nantes ne l’entend pas de cette oreille…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.