Alcatel supprime 281 emplois en Bretagne

Alcatel LucentCe matin à Vélizy, siège français d’Alcatel Lucent, la direction a annoncé les chiffres des suppressions d’emplois par sites. Le plan social a été – un peu – diminué, passant de 996 à 934 postes supprimés, soit 16% des effectifs.

En Bretagne, le site d’Orvault perdra 122 postes (soit 23% de ses effectifs), celui de Rennes 20 postes (16%) et celui de Lannion 139 (16%). Soit 281 suppressions de postes.

Hors de Bretagne, le site de Vélizy perd 362 emplois (17% de l’effectif), Villarceaux 171 (12%), Ormes, près d’Orléans, 53 (16%), Toulouse 16 (11%), Sophia-Antipolis 19 sur 22 (86%) et Eu 28 (9%). Le site de Sophia-Antipolis était une ancienne start-up nommée OpenPlug fondée en 2002, rachetée par Alcatel-Lucent en 2010.

Les suppressions d’emploi concernent en majorité les fonctions commerciales (143 postes) et administratives, ainsi que les services client (239 postes). La Recherche et développement représente 1/3 du plan social. Les syndicats ont qualifié ce plan de « catastrophe sociale, humaine et industrielle pour les salariés en France et en Europe » et appelé la direction à « trouver d’autres solutions » et à « écouter les salariés ». Un nouveau conflit social est très près d’éclater.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.