D’une Patrie à l’encan

Monarchie Française« Notre patrie à nous, c’est nos villages, nos autels,  nos tombeaux, tout ce que nos pères ont aimé avant nous.Mais leur patrie à eux, qu’est-ce que c’est, Vous le comprenez vous ? Ils veulent détruire les coutumes, l’ordre, la tradition… Pour eux, la Patrie semble n’être qu’une idée ;pour nous, elle est une terre. Ils l’ont dans le cerveau, nous, nous l’avons sous les pieds ! »

Ces mots, clamés il y a plus de 220 ans par François Athanase de Charette, trouvent une résonance toute particulière dans notre actualité française. Ces tombeaux, villages et autels, églises et chapelles, tout ce patrimoine historique, témoin inébranlable des traditions locales, se trouve aujourd’hui mis en vente pour quelques deniers supplémentaires ou, dans la plupart des cas, laissé à l’abandon pour finalement terminer sa vie sous les coups de butoir d’une grue…

Ainsi, la destruction de l’église d’Abbeville a-t-elle suscité l’émotion d’une grande partie de la population au mois d’Avril de cette année. Construite en 1868, elle fut détruite en quelques jours, laissant sa place à un tas de gravats informe et bien triste…. Et ce, dans l’illégalité la plus complète, dixit l’économe du diocèse d’Amiens : « L’église a été détruite. Et il y a un souci car légalement ce n’est pas possible. Il faut l’autorisation du préfet et de l’évêque. Pour qu’une église soit détruite, elle doit d’abord être désacralisée et seul l’évêque en relation avec le préfet peut l’accepter. De fait le maire d’Abbeville a considéré qu’il était au-dessus des lois car il n’a pas demandé l’avis de l’évêque. »

Ce mépris républicain se retrouve également dans l’assourdissant silence autour des profanations anti-chrétiennes qui, quotidiennement, souillent et détruisent le patrimoine chrétien français. 543 profanations anti-chrétiennes ont été perpétrées lors de l’année 2012, et le rythme semble devoir s’accélérer avec l’exacerbation des haines politiques contre l’église, dans le cadre de la Loi Taubira…

Source et suite de l’article sur le site de Prospectives Royalistes de l’Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.