Valls et les fameuses terres brunes

Valls sparadrapLa dialectique d’un politicien a l’immense mérite de mettre souvent en exergue l’étendue de son imbécilité, insondable s’il on s’attache au cas Mélenchon. Petit torquemada d’une extrême-gauche bientôt anecdotique, l’ancien sénateur s’est récemment fendu d’une invective outrageusement stupide au Ministre Valls, à qui il reprochait de « chasser sur les terres du FN », notamment par l’apparente fermeté qu’il oppose au laxisme de l’inénarrable Taubira. Le petit roquet de Tanger s’est également insurgé contre la « stigmatisation insupportable des musulmans », irréfragable preuve de la brunisation imaginaire du fameux Manu-la-matraque.

Ainsi donc, il existe des « terres » réservées au FN, celles de la sécurité et de la fermeté, du respect de la Loi et de la Justice. L’outrecuidant crétin n’a sans doute pas saisi l’ampleur de ses termes : nullement réservé aux seuls frontistes, l’appel à un véritable respect de l’Etat de Droit concerne tous les français doués d’un minimum de bon sens. Quiconque a pu constater, ne serait qu’avec une once d’objectivité, le pitoyable rapport délit-sentence aujourd’hui pénalement appliqué dans l’immense majorité des cas, appellerait de tous ses vœux à davantage de fermeté judiciaire.

A moins que Mélenchon n’eut en tête l’extrême violence appliquée aux Manif pour Tous et au prisonnier politique Nicolas… Mais il est permis d’en douter.

Source et suite de l’article sur le site de Prospectives Royalistes de l’Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.