RIP M de Saint Marc

Hélie de Saint Marc

Monsieur de Saint Marc, que diriez-vous aux jeunes d’aujourd’hui?

Je leur dirais que la vie est une aventure formidable,
qu’il faut y croire, mais qu’elle est… aussi un combat
et qu’il leur faudra rouler leur propre rocher jusqu’à la dernière heure.

Je leur dirais que rien n’est donné, que rien n’est gratuit,
que tout se conquiert et se mérite
et que, si rien n’est sacrifié, rien n’est obtenu.

Je leur dirais qu’au-delà de ce qui peut apparaître comme l’absurdité du monde,
il faut deviner cette secrète générosité, cette noblesse,
cette mystérieuse et miraculeuse beauté de l’existence.

Je leur dirais qu’il faut découvrir les étoiles qui nous conduisent,
quand nous sommes plongés au plus profond de la nuit;
qu’il faut découvrir le tremblement sacré des choses invisibles.

Je leur dirais que tout homme, toute femme,
a sa propre noblesse, sa propre dignité
et qu’il est important de respecter cela.

Je leur dirais qu’il faut croire à l’avenir de son propre pays.

Je leur dirais que, de toutes les vertus, celle qui me paraît la plus forte
c’est le courage qui consiste à rester fidèle à son rêve de jeunesse.

Je leur dirais que pratiquer ce courage,
c’est peut-être cela l’honneur de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.