CMRDS 2013 : « Nous sommes une conspiration à ciel ouvert. »

 » Nous sommes une conspiration à ciel ouvert « , disait Maurras. Notre objectif, faut-il le rappeler, est de mettre à bas la République – n’en déplaise à Manuel Valls – et d’instaurer la monarchie en France.

Aussi était-il logique, et même nécessaire, quelques mois après les événements liés à la mobilisation contre le « mariage pour tous », que notre université d’été se penche sur la question de la prise du pouvoir. C’est ce qu’ont fait les 150 participants du CMRDS 2013 réunis du 25 au 31 août au Château d’Ailly près de Roanne.
 

Le thème de l’université d’été, Reprendre le pouvoir, qui reprenait le titre de l’ouvrage de Pierre Boutang, était particulièrement adapté au prolongement de cette réflexion puisque au-delà de la prise du pouvoir elle-même, il permettait d’aborder les questions relatives à la légitimité, question largement abordée par Maurras dans son Antigone et particulièrement développée par Boutang à sa suite. Non contents de participer activement à la semaine de formation la plus exigeante du paysage politique étudiant, nos militants ont terminé samedi 31 en encadrant la manifestation du Printemps des Libertés au cours de laquelle Olivier Perceval, Secrétaire Général, a pris la parole au nom de l’Action française.

Si le déroulement du camp préfigure celui de l’année militante, alors celle-ci fera date. La qualité des interventions et des participants nous permet d’afficher un optimisme et une confiance dont nous aurons besoin tout au long de l’année : « Au nom des résultats acquis, en vue des résultats possibles, l’Action française demande à tous les royalistes, anciens ou nouveaux, un concours ardent, dévoué, incessant. » (Charles Maurras, Si le coup de force est possible)

L’Action française

CMRDS 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.