Cumul des mandats et l’escroquerie socialiste

Alors que les gouvernants socialistes font mine de s’intéresser au problème du cumul des mandats, il est intéressant de constater qu’au sein même de notre belle Bretagne, les statistiques parlent d’elles-même :

[…]En Bretagne, ce sont donc les quatre maires PS de quatre grandes villes qui regroupent le plus de mandats et fonctions :  celui de Brest François Cuillandre (deux mandats et sept fonctions – et non huit comme indiqué, l’une ayant été comptée deux fois); celui de Lorient Norbert Métairie (trois mandats et quatre présidences);  ceux de Rennes Daniel Delaveau (deux mandats et quatre présidences et de Quimper Bernard Poignant (deux mandats et cinq fonctions liées).

Les autres élus bretons apparaissent beaucoup plus loin dans le classement : les UMP Dominique de Legge, sénateur-maire du Pertre (35), et Agnès Le Brun, maire de Morlaix (29) au 257e rang, puis René Couanau, maire DVD de Saint-Malo, Viviane Le Dissez, députée-maire PS de Plancoët (22)  et Gwendal Rouillard, député PS de Lorient, au 377e rang. Au total, 70 élus bretons apparaissent dans ce « palmarès ». […]

Cumul des mandats

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.