Pour les entreprises, acheter français n’est pas une priorité

Patriotisme françaisSelon une enquête annuelle réalisée par le cabinet de conseil en achat opérationnel AgileBuyer, en coopération avec le groupement achats et « supply chain » d’HEC, seulement 13 % des entreprises privilégient la France dans leurs achats.

Pour les auteurs de cette enquête, le patriotisme de l’entreprise est, au contraire de l’individu, « très faible ». Cela explique, entre autres, pourquoi seulement 13 % des entreprises privilégient l’achat de produits français (avec un recul de 6 points par rapport à l’an dernier).

Dans son introduction à l’enquête, le directeur associé d’AgileBuyer, Olivier Wainsztok, estime que « les entreprises vendent et achètent partout dans le monde, elles n’ont pas le réflexe de privilégier la France, qui est un pays comme les autres ». Pourtant, pour 67 % des services achats interrogés, il n’existe pas de contrainte majeure à acheter en France.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.