Quand la nouvelle Secrétaire d’Etat à la famille rappelait sa nostalgie de la guillotine…

Il y a à peine un mois, celle qui allait devenir la nouvelle Secrétaire d’Etat à la Famille et aux Personnes âgées, Laurence Rossignol, signait sur son compte Twitter un tweet fort dérangeant :

Laurence Rossignol et les particules

Evidemment, certains irréductibles argueront l’humour noir et la dérision pour atténuer – voir relativiser et excuser – ce propos… Tout en traitant d’extrémistes tous ceux qui osent encore parler de Famille biologique, de montrer leur attachement à la filiation naturelle ou même de juger que la Vie est sacrée, de la fécondation à sa fin naturelle. Hypocrisie notable et insupportable, mais soit : les sophismes et les procédés rhétoriques les plus grotesques témoignent de la qualité intellectuelle de leurs adeptes.

Par contre, venant d’une féministe patentée – voir totalitaire -, qui se réclame de Simone de Beauvoir et d’Olympe de Gouges (toutes les deux ayant des noms à particules….), rappeler avec nostalgie les massacres systématiques d’une partie de la population sur l’unique fait de leur patronyme relève soit de la bêtise poussée à son paroxysme, soit à l’idéologie à l’aveuglement criminel. Ou des deux. Et malheureusement, vu le triste palmarès d’inepties dont peut se vanter la nouvelle Secrétaire d’Etat, la dernière option semble la bonne.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.