Ephéméride bretonne et royaliste du 28 Août

  • 1792 : Fusillade du contre-révolutionnaire Louis Alexandre François de Richeteau, né le 4 mai 1766.

Il était fils d’Henri de Richeteau, marquis d’Airvault et de Catherine Mélanie Hunault de La Chevallerie. S’étant joint aux insurgés d’Adrien-Joseph Delouche et de Gabriel Baudry d’Asson lors de l’attaque de Bressuire en août 1792, il fut arrêté juste après leur défaite et fusillé par les républicains le 28 août à Thouars.

  • 1793 : Début du Siège de Toulon.

Suite à la mise en accusation des députés girondins, le 31 mai 1793, éclate une série d’insurrections à Lyon, Avignon, Nîmes et Marseille. À Toulon, les fédéralistes chassent les jacobins, mais sont bientôt supplantés par les royalistes, encore nombreux dans la flotte de guerre.

Du 25 au 29 août 1793, les équipages de la flotte sont en rébellion contre leur commandant le contre-amiral royaliste Trogoff, menés par le contre-amiral républicain de Saint-Julien.

À l’annonce de la reprise de Marseille et des représailles qui y ont eu lieu, les 1.500 insurgés, dirigés par le baron d’Imbert, font appel à la flotte britanno-espagnole, jusqu’alors au large en soutien des troupes engagées dans la guerre du Roussillon. Le 28 août, les amiraux Samuel Hood et Juan de Langara font débarquer 17 000 hommes : 2 000 Britanniques, 7 000 Espagnols, 6 000 Napolitains et 2 000 Piémontais dans la baie des Islettes.

Le 29, la flotte anglo-espagnole entre dans la rade de Toulon ; Saint-Julien ordonne le branle-bas, mais seulement quatre vaisseaux sur dix-sept lui obéissent1 et il doit se réfugier dans la petite rade, avant de se rendre. Les troupes britanniques entrent dans la ville de Toulon.

Le 1er octobre 1793, d’Imbert fait proclamer l’enfant du Temple, Louis XVII, roi de France et hisser le drapeau blanc à fleur de lys, l’amiral Trogoff livre alors la flotte et l’arsenal à la Royal Navy.

Siège de Toulon

  • 1944 : Le pont Albert-Louppe de Brest est partiellement détruit par les Allemands.

Saint breton du jour : Saint Elouan, moine originaire d’Irlande au 7e siècle, compagnon de Colomban, vénéré à St-Guen, Elven et Kersaint-Plabenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.