Côtes-d’Armor. À Tréguier, lors du pardon de Saint-Yves, le curé brave l’interdit

Malgré l’arrêté préfectoral interdisant la procession, l’abbé Guillaume Caous , et cinq prêtres, ont conduit les reliques de saint Yves, ce dimanche 16 mai lors du grand pardon à Tréguier (Côtes-d’Armor).

Il a été suivi sous les applaudissements, par une dizaine de personnes et quelques curieux, qui l’ont accompagné, aux rythmes des cantiques, chants et prières. Une décision justifiée, selon lui, par l’autorisation qui lui est donnée de se réunir à six personnes maximum en extérieur, sur la voie publique​.

Ces derniers jours, certaines voix catholiques s’étaient élevées contre cette mesure. Cette manifestation impactée cette année encore par l’épidémie, rassemble en temps normal, plusieurs milliers de catholiques sur les terres natales du patron des juristes, des avocats et de la Bretagne.

L’évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, Mgr Denis Moutel, qui célébrait ce dimanche la cérémonie religieuse, n’avait d’ailleurs pas caché sa déception regrettant que cet arrêté ait été pris si tardivement ​alors que toutes les règles sanitaires avaient été respectées en amont.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous pour recevoir la lettre information