L’Abbaye de Langonnet

Fondée le 20 juin 1136 par le Duc de Bretagne Conan III, l’abbaye Notre Dame de Langonnet fut dans un premier temps rattachée au Diocèse de Quimper, bien qu’elle soit située dans la petite ville de Langonnet, dans le Morbihan. Son premier père abbé, Maurice de Duault de Croixanvec (futur Saint Maurice), se fera connaître pour son rôle d’arbitre dans les querelles ecclésiastiques des années 1160. Il mourra en odeur de sainteté en 1191 dans cette abbaye qui prendra plus tard le nom de l’abbaye Saint Maurice de Carnoët.

Expulsés de l’abbaye en 1590 pendant les troubles de la Ligue, les moines y revinrent en 1598 pour y découvrir une abbaye dévastée, détruite par ces 8 années de guerre. Reconstruite au début du XVII°siècle, il ne reste qu’un seul vestige de l’abbaye du XIII°siècle : la salle capitulaire (photo ci-dessous).

 

Pendant la révolution, les moines furent expulsés dès 1790, et l’abbaye fut confisquée puis occupée par un régiment détaché du Faouët. Quelques temps plus tard, elle servit de refuge pour quelques chouans, mais fut rapidement prise d’assaut par les révolutionnaires qui s’y installèrent.

Transformée en 1806 en Haras National par Napoléon, l’abbaye est rendue près de 50 ans plus tard aux « Missionnaires du Saint Esprit », qui y résident encore actuellement.

 

Pour plus de renseignements :

 

– Histoire complète de l’abbaye : http://www.infobretagne.com/abbaye_de_langonnet.htm

 

– Autres renseignements sur les retraites proposées : http://www.spiritains.org/parole/centres.htm

 

– Détails de sculpture et architecture : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7741598f

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.