Honneur à eux pour une fois ! Ni droite, ni gauche, chrétien !

Le texte de Jacques Remiller :

Christianophobie en Orient… mais aussi en Occident !

Les chrétiens sont persécutés partout dans le monde, dans l’indifférence générale. Parmi les actes les plus récents, on peut évoquer les assassinats et emprisonnements abusifs de chrétiens au Vietnam, une religieuse tuée en Inde le 15 novembre dernier, 130 chrétiens massacrés le 5 novembre 2011 au Nigéria, le meurtre d’un jeune Somali chrétien réfugié au Kenya le 27 octobre dernier, ou encore les persécutions subies par les coptes en Egypte. Le nom de « Jésus Christ » était interdit, jusqu’au 23 novembre, dans les SMS au Pakistan, et les sociétés de téléphonie mobile avaient pour consigne de ne pas transmettre les messages contenant un mot prohibé.

Mais notre pays n’est pas épargné, dans l’indifférence quasi générale également ! Un crucifix et trois statues de la Vierge ont été profanés dans les Landes en une dizaine de jours. Sans parler de l’Art, qui après avoir été « sacré » pendant plusieurs siècles dans notre pays, est désormais trop souvent irrespectueux de la religion chrétienne.

Au printemps, le « Piss-Christ » d’Avignon (crucifix macérant dans un bocal d’urine) ; mi-novembre, un étudiant en deuxième année « d’arts plastiques » de l’Université de Corse et auteur d’une exposition de photos « Histoire d’une absence » dont une des affiches, partout placardée dans l’université, montrait la photo en gros plan d’un sexe d’homme adulte autour duquel était entortillé un chapelet !

Puis les deux pièces de théâtre qui font malheureusement trop parler d’elles…

Outre le fait que nulle autre religion n’accepterait d’être traitée de la sorte, on peut s’interroger sur le besoin qu’ont les « artistes » de se déchaîner ainsi contre le christianisme par le biais de la dérision, du cynisme, de l’ironie.

Certains clament leur très légitime indignation en manifestant publiquement devant théâtres ou salles d’exposition. Sans doute certains sont-ils excessifs car excédés par ce déferlement christianophobe. Mais ils ont le mérite de réveiller une certaine apathie chez nos concitoyens qui, tout en étant d’accord avec eux, n’osent pas réagir, terrorisés par l’opinion médiatique qui les ferait passer pour des « fondamentalistes chrétiens ». Comment pouvons-nous admettre que l’argent du contribuable subventionne grassement des oeuvres si contestables ? Accepterions-nous que l’impôt finance des scènes non respectueuses

Premiers signataires :

Jacques Remiller (Isère), Elie Aboud (Hérault), Jean-Paul Garraud (Gironde), Etienne Pinte (Yvelines), Jean-Michel Ferrand (Vaucluse), Marc Le Fur (Côtes d’Armor), Philippe Vitel (Var), Dominique Tian (Bouches du Rhône), Jean-Pierre Decool (Nord), Dominique Souchet (Vendée), Jean-Claude Bouchet (Vaucluse), Daniel Mach (Pyrénées Orientales), Véronique Besse (Vendée), Jean-Marc Nesme (Saone et Loire), Lionnel Luca (Alpes-Maritimes).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.