Bande annonce du film sur les Guerres de Vendée

A voir ici :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=Tk8ORQZUdqs[/youtube]

On pourrait regretter au premier abord le choix incongru d’acteurs juvéniles : moins crédibles peut être, point de sang ni de violence si réaliste qu’elle transmettrait admirablement l’horreur du génocide vendéen.  Peut être imaginions nous un blockbuster à la Gladiator ou à la Braveheart, qui montreraient cruement mais réellement l’ignominie républicaine pendant ces quelques années où elle s’acharna avec rage contre la grande vendée, massacrant femmes et enfants par centaines de milliers…

Mais plusieurs points semblent contrebalancer ce jugement, et motive le choix d’adolescents-acteurs :

– L’argent tout d’abord. Nerf de la guerre, il faut prendre conscience du risque politique de faire un film sur ce thème, montrant le rôle prépondérant de la « république salvatrice » française dans le premier génocide organisé de l’Histoire. Et donc du peu d’argent que l’on peut récolter sur ce thème…. Donc point d’acteurs à la Richard Gere au cachet millionnaire !

– Si tout à chacun pourra aller voir ce film et se sentir touché par le talent des jeunes acteurs, une partie de la population française est particulièrement visée : notre jeunesse française. Jeunes comme eux mais non formatés intellectuellement par un Mammouth National, ces jeunes acteurs vont transmettre un autre son de cloche historique sur la révolution en touchant beaucoup plus qu’un professeur car ils sont du même âge.

Mettons nous à la place des jeunes :  un message porté par un brillant historien comme Reynald Secher touchera moins que s’il est porté par un autre jeune.

– Dernier point, et non pas des moindres : le choix -risqué- de faire un film tout public permet de faire passer un message à tout le monde, des plus jeunes aux plus âgés, qu’importe leur sensibilité. La Violence inhibe tout universalité du message cinématographique : la jeunesse et la charité la catalyse.

Alors n’hésitons pas à faire voir cette bande annonce, à faire connaître ce film, à inviter nos amis à aller le voir, à demander au cinémas locaux de le diffuser : Bref, luttons contre le mémoricide en faisant voir ce film, voir la réalité du Génocide Vendéen à nos compatriotes.

The War of the Vendee de Navis Pictures, sortie prévue en Janvier 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.