Décès d’Eric de Portzampac

Nous relayons l’hommage du Centre Royaliste d’Action Française à Mr Eric de Portzampac, rappelé à Dieu hier, et nous assurons sa famille de nos prières et de notre soutien.

Il était des nôtres.

Nous ne sommes plus aux temps de Marius Plateau, où nos anciens pleuraient leurs camarades encore plein de vigueur, fauchés par la haine d’un système politique aux abois qui pratiquait l’assassinat des opposants. Démocratie que de crimes commis en ton nom.

Et pourtant nous voyons partir aujourd’hui un militant qui vécut l’histoire plus récente de la Jeanne interdite à l’affaire Boudarel, tous ces combats menés par la bande à « Roussillon » qui reprirent le quartier latin à l’extrême gauche et qui ajoutèrent une pierre, un roc , à l’histoire de l’AF. Il s’agit d’Eric de Porzamparc, un jeune chevalier des temps modernes emporté à 41 ans par une leucémie et laissant une jeune veuve et quatre enfants. Dont le dernier a deux ans. Chevalier des temps modernes n’est pas exagéré quand on parle d’Eric. C’était quelqu’un de franc, loyal fidèle en amitié, combatif, bienveillant, sans haine ni jalousie (ce sont ces médiocrités de l’âme qui justifient parfois certains engagements politiques douteux, non, pas seulement chez les « méchants » d’en face). Eric qui était très catholique, s’était engagé fortement dans le mouvement des scouts d’Europe, où il laisse semble-t’il un souvenir très vivace d’abnégation d’humilité et de sens du service des autres. Il n’avait jamais oublié son passage à l’AF et gardait des contacts réguliers avec ses camarades de combats notamment à travers le réseau de « SYLM » qui a le mérite de maintenir vivante cette solidarité entre des royalistes que notre vieille maison n’a pas su retenir. Mais si ils sont là, on sait qu’ils ne sont pas bien loin. Je n’oublierai pas mon cher Eric ton regard droit et clair, ta fermeté de conviction et ta douceur de cœur.

Salut mon camarade, repose en paix et que Dieu te garde.

Olivier Perceval

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.