Dommages irrécupérables au château d’Ancenis

Lors de la réalisation d’une excavation près du château d’Ancenis, le rempart, classé monument historique, l’accès au bastion pré-vauban et la couche archéologique ont été grandement endommagés. Deux universitaires nantais ont tout de suite demandé  » l’arrêt immédiat des travaux dans l’attente d’une inspection des services de l’État et de l’avis de la commission nationale des Monuments historiques« . (Source)

Si l’on peut regretter ces dégradations, l’on peut se rappeler les multiples appels des diverses associations de défense du Château qui avait mis en garde les autorités face au risque évident de détérioration matériel et préjudices patrimoniaux qui allaient inéluctablement être causés par la construction d’un bâtiment moderne juste à côté. En vain, bien évidemment.

On pourra découvrir le château en cliquant ici.

On pourra également relire les débats de 2010 autour de la construction de ce bâtiment, notamment l’extrait suivant :

Loïc Ménanteau, qui a été à l’origine du classement du château comme monument historique, en 1977, ajoute que « la destruction de l’école ménagère sur la courtine ne doit pas laisser place à un autre édifice, dans la cour même du château, jamais construite avant. Cela irait à l’encontre des objectifs de l’Unesco de valoriser le patrimoine. Il serait dommage que la Ville soit exclue de la liste à cause d’un tel projet. » Il s’étonne aussi « qu’une construction puisse voir le jour dans l’enceinte classée du monument et dans un parc public, avec l’aval des autorités compétentes en la matière ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.