Nantes : développement durable et DSE

Une rencontre organisée par le Cercle Jean-Paul II de Nantes et la Fondation de Service politique

La valeur ajoutée des chrétiens sur les questions environnementales ou de développement économique porte d’abord sur la nature et la création dans son intégralité. Comment concevoir un développement durable et une écologie responsable qui ne soient d’abord ancrés dans une réflexion sur l’homme, sa place dans la création et le sens de son existence ?

L’objet de ce colloque est de montrer que la réflexion de la Modernité sur le lien entre l’homme et la nature ne peut que s’enrichir de l’expérience durable de l’Église (par exemple l’œuvre bénédictine). Les chrétiens doivent s’approprier cette expérience « sans complexe », comme dirait Benoît XVI à propos de leur responsabilité politique. Nourris de cette longue sagesse du « retour à la vie simple », ils peuvent renouveler le service du bien commun en inscrivant une vision de l’écologie responsable, pensée dans la perspective de la destination universelle des biens et dans « l’économie de la gratuité » encouragée par les deux derniers papes. (Source)

Lire le programme…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.