Patrimoine breton en péril : les châteaux forts

Château de Rieux dans le Morbihan
Château de Rieux dans le Morbihan

Excellent article sur le patrimoine breton en péril à lire entièrement ici.

Nombreux sont les lieux en Bretagne à souffrir d’une histoire sélective, qui délaisse délibérément certains pans de l’histoire pour en privilégier d’autres. Ainsi, au sud de la Loire-Atlantique, on a aisément l’impression qu’il ne sait rien passé avant le génocide britto-vendéen, que Saint-Nazaire est une ville fondée au début du XIXe siècle, ou que Brest n’a pas d’histoire avant le milieu du XIXe. Évidemment, ce n’est pas vrai. Le résultat de cette mémoire historique rendue sélective pour des raisons locales politiques ou affectives, c’est l’oubli et le délaissement des sites archéologiques des premiers âges de la Bretagne de l’installation des Bretons en Armorique aux rois Bretons libérateurs du territoire contre les Normands. Qui sait par exemple que la Basse-Bretagne regorge de sites archéologiques du IVe au VIe siècle, témoins inestimables de l’arrivée des Bretons ? Personne, à part des spécialistes et des passionnés qui en font l’inventaire sur un forum dans un coin de la Toile.  Qui connaît l’emplacement de la résidence royale fortifiée du roi Alain le Grand, à Plessé en Loire-Atlantique ? Qui s’inquiète et défend le château de Kastell Beuzit, en Lanmeur, dans le Finistère, dont les ruines sont mangées par les ronces ? Ce château est traditionnellement associé à la légende de Mélar, prince sanctifié par la piété populaire, dont une pierre vénérée porte les empreintes et a été jetée négligemment dans un fossé[…]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.