Ephéméride du 15 Février

  • 1710 : Naissance de Louis XV
  • 1790 : redécoupage de la Bretagne en 5 départements :  Côtes du Nord, Loire inférieure, Morbihan, Ille-et-Vilaine et Finistère.

Le découpage de la Bretagne en départements, sections de l’Etat toutes gérées de la même façon, a largement été contesté par la masse populaire mais très peu par les députés.  Tous adhèrent, à ce moment, à la nouvelle conception de l’organisation administrative : « L’Etat est un, les départements ne sont que des sections du même tout ; une administration uniforme doit donc les embrasser tous dans un régime commun. » (instruction du 8 janvier 1790).

  • 1804 : Le général Moreau est arrêté à la suite de la découverte d’un complot royaliste organisé par Georges Cadoudal et destiné à abattre le Premier consul. Le général Pichegru, autre comploteur, est arrêté le 28 février et Cadoudal le 9 mars. Moreau sera banni, Pichegru retrouvé étranglé dans sa cellule le 6 avril et Cadoudal exécuté le 28 juin.

Saint breton du jour : Saint Glaudan, venu d’Angleterre au 6e siècle, époux de Gologuenn, père de Goulven frère de sainte Petrounel.

Lu dans l’histoire des saints d’Albert le Grand :
Du Temps du Pape Vigilius & de l’Empereur Justinian I, l’an de salut 540, regnant en la Bretagne Armorique le Roy Hoël, dit le Faineant, II du nom, un certain personnage, nommé Glaudan, passa la Mer, &, quittant la grande Bretagne (qu’à present on appelle Angleterre), vint, avec sa femme Gologuenn, aborder la coste de Leon, en la Bretagne Armorique : étans sortis du vaisseau, ils prirent leur chemin le long du rivage, & arriverent en la Paroisse de Ploüider, distant de deux lieuës de la ville de Lesneven,&, voulant passer outre, la nuit les surprit en la greve qui est entre ledit Ploüider & Plou-neour-trez, de façon qu’ils furent contraints de chercher à loger, cette nuit, en un Village situé és paluds de Brengorut, mais le Païsan à qui ils s’adresserent, voyant que c’estoient des étrangers pauvres & necessiteux, les refusa, de sorte qu’ils furent contraints de loger en un lieu, nommé alors Odena, où Gologuenn accoucha dun Fils.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.