Patrimoine breton en péril : les autres patrimoines

Dernier article de la série, à lire intégralement ici.

La Bretagne est connue pour le grand nombre de ses croix et calvaires. C’est pourquoi, si une croix peut servir de repère efficace en Beauce, en Bretagne, indiquer à un touriste une direction « après la 2e croix à droite » est le meilleur moyen de le perdre. Si les calvaires monumentaux et les enclos paroissiaux, souvent classés, sont efficacement protégés, il y a aussi une multitude de croix plantées dans tous les coins des communes bretonnes généralement très étendues. Prenons en une au hasard, mettons Trébeurden dans les Côtes d’Armor. Info Bretagne, qui n’indique que les croix antérieures à la Révolution, en signale quatre [ Voir le site ] , sachant qu’il faut ajouter celles devant les chapelles et totes celles postérieures à 1800 ! C’est ainsi qu’à Vay l’on se retrouve avec 33 croix. La Bretagne en compterait ainsi plusieurs milliers. Des croix qui rappelleraient un événement sanglant (Bruc, Plouharnel…), un mort ou une chapelle disparue, qui se trouveraient devant une chapelle ou une fontaine, ou depuis un temps immémorial dans un hameau ou un village.

Lire la suite...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.