De leur politique de caniveau

Voici l’éditorial du dernier numéro de Prospectives Royalistes de l’Ouest de Mai, téléchargeable gratuitement ici :

Les français se sont donc exprimés le 22 Avril 2012, consacrant de leur parcelle de souveraineté les quelques candidats à la plus haute magistrature française. De ce premier tour électoral, l’on retiendra évidemment en tout premier lieu le vide abyssal des idées, l’impertinence affligeante des thèses développées et l’incroyable recrudescence de promesses démagogiques, avalées béatement par un peuple français politiquement perdu. Les quelques « débats politiques » se sont donc souvent résumés à des confrontations de personnes et non d’idées, les plus viles bassesses et les calomnies ayant particulièrement perlé ces semaines de campagne.

                Face à cette impertinence politique, le vote contestataire et la faible abstention semblaient inéluctables et prévisibles, quoi qu’en disent les socialo-journaleux. Caractéristiques de l’actuel malaise populaire, ces deux phénomènes auraient dû faire réagir la caste politicarde républicaine, remettre en cause l’abandon politique français. Au lieu de ça, seules les insultes et les quolibets pleuvent sur ces millions d’électeurs, accusés de « xénophobie pétainiste »…. Affligeant.

                Et il y a fort à parier, au vu de l’arrivisme quasi-patenté des deux finalistes,  que cette colère populaire, cette légitime contestation n’ira qu’en grandissant jusqu’aux prochaines échéances électorales. Faut-il se réjouir ? Evidemment non. Ce potentiel raz de marée de colère populaire n’est à l’évidence pas bonne conseillère politique, et ses conséquences peuvent être véritablement terribles, comme l’on a pu le voir en Grèce ou plus récemment sur l’Île de la Réunion.

                Voilà l’occasion pour les royalistes de faire entendre leur voix : face à l’apolitisme actuel, cette affligeante « politique de caniveau » indigne de notre Nation, osons militer et présenter à ces millions de français abandonnés par la république la pertinence de la pensée royaliste au XXI°Siècle, les solutions royalistes à la crise systèmique. Ne laissons pas la France s’embourber dans les méandres de la colère et de la haine : unissons les français autour du Roi, et redonnons à notre Nation un véritable gouvernement, soucieux de l’équité sociale, garant de l’équilibre moral et des libertés nécessaire à l’épanouissement du peuple français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.