L’Action Française en deuil : la mort de Jean-Baptiste Morvan

Nous nous permettons de relayer cette annonce du Centre Royaliste d’Action Française sur le décès de Jacques Petit, brillant écrivain breton et chroniqueur dans le journal royaliste.

Professeur de lettres et écrivain, Jacques Petit a marqué la vie culturelle dinannaise. Il est décédé vendredi.

Né en Bourgogne en 1922, Jacques Petit a marqué la vie culturelle de Dinan, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Diplômé d’études supérieures de lettres classiques, il arrive en Bretagne en 1938 et suit une carrière de professeur de lettres, notamment au lycée de la Fontaine-des-Eaux, de 1946 à 1982.

Écrivain et poète, il est également connu en littérature sous le nom de Jean-Baptiste Morvan. Jacques Petit a publié de très nombreux articles, des recueils de poésie et de poèmes en prose.

Jacques Petit a également été secrétaire de la publication Le Pays de Dinan, dont il a été l’un des grands collaborateurs. Chaque volume s’ouvrait par un de ses poèmes en prose. Il fut aussi l’auteur d’articles très remarqués de cette publication, notamment sur les premiers journaux de l’arrondissement de Dinan, au XIX e siècle, sur le barde Théodore Botrel, les poètes Louis Giblat et Georges Heullant, Roger Vercel, Marcel Proust…

Il a été l’un des membres fondateurs de l’Université du temps libre, au sein de laquelle il a animé des séries de cours très suivis. Les membres de l’UTL de Dinan, les écrivains et poètes de Bretagne, les membres d’associations culturelles de Dinan se souviendront de « cet homme bienveillant, ayant un sens certain de l’humour, extrêmement cultivé, amoureux des lettres et très attaché au patrimoine, à l’histoire et aux traces que les hommes laissèrent au fil des siècles. »

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.