La refiscalisation des heures supplémentaires est une erreur

Impôt et heures supplémentairesIntéressant article de Jean Philippe Chauvin sur la mesure socialiste sur la refiscalisation des heures supplémentaires, à lire entièrement ici :

Le programme de M. François Hollande, quand il n’était encore qu’un candidat cherchant et quémandant les voix des électeurs français, n’était pas toujours pris au sérieux à cause de son caractère d’abord électoral : en fait, on a parfois tort de ne pas lire complètement la littérature de campagne car on y trouve souvent des indications intéressantes et, parfois, des indications pour l’avenir, au-delà de la démagogie inhérente à ce genre d’exercice sémantique…

M. Hollande avait promis la refiscalisation des heures supplémentaires, et il tient parole : désormais, les heures supplémentaires seront à nouveau fiscalisées, au risque d’en limiter l’attrait près de ceux qui, tout compte fait, les acceptaient ou les réclamaient pour améliorer les fins de mois. Il y a tout de même 9 millions de personnes concernées, si les informations sur ce point sont exactes ! Le gouvernement escompte de cette mesure plusieurs milliards d’euros sonnants et trébuchants, ce qui, en ces temps de vaches maigres pour les finances de l’Etat, devrait lui accorder un sursis face aux Marchés et lui permettre de réduire, encore bien timidement certes mais néanmoins assurément, une dette qui freine sa bonne marche. Mais, comme l’écrit Le Figaro en ses pages économie du vendredi 13 juillet, « la mesure a été conçue pour entrer en vigueur dès le 1er janvier dernier. Toutes les heures sup réalisées à partir de cette date seront soumises à l’impôt sur le revenu – impôt qui sera payé en 2013 ».

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.