Quand la république monte à l’assaut…

Voici l’éditorial de notre dernier numéro de Prospectives Royalistes de l’Ouest, particulièrement d’actualité suite aux récentes déclarations du nouveau Président de la république sur la Fin de Vie :

Si les mois préélectoraux avaient fortement atténué les aspirations nihilistes de la république, force est de constater leur actuelle recrudescence. Entre l’euthanasie, le mariage homosexuel et la mise à l’ Index de la Loi Carle sur le financement des écoles privées, ce sont des pans entiers de notre Nation qui vont progressivement s’effriter sous les coups de butoirs des inepties républicaines. Et face à cette vindicte antinationale, la droite la plus bête du monde continue de s’écharper pitoyablement, se complaisant dans d’affligeantes luttes d’egos pour savoir qui ramassera les miettes laissées par les socialistes.

Quant aux français, ils continuent de déchanter en étrennant encore une fois les désillusions politiques, notamment sur l’hypocrite augmentation du SMIC… Et tombent progressivement dans l’apathie générale, laissant libre cours aux lobbys les plus dangereux.

Le sursaut royaliste n’en est que plus urgent : il n’y a plus de place pour la couardise ou la peur, l’abandon ou les faux-fuyants. Relisons Maurras, La Tour du Pin, Bainville et Taine : formons nous, informons nos concitoyens de l’ importance vitale de ces piliers que sont le Droit Naturel, l’ institution maritale, la protection des plus faibles et les intrinsèques dangers du socialisme.

La république monte aujourd’hui à l’assaut des valeurs fondamentales de la France, contre les piliers qui tiennent encore notre fébrile édifice national : Royalistes, en avant ! Défendons avec la pugnacité et le courage des Camelots du Roi notre héritage français, notre Patrie contre les méprisables bassesses républicaines ! L’heure n’est plus aux bavardages stériles : elle est à l’action royaliste, au militantisme actif et pérenne !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.