« La meilleure façon de se marier… »

Manifestation pour la préservation du mariageSuccès des manifestations contre le mariage homosexuel. Prochain round le 13 janvier.

Edith n’avait pas défilé depuis vingt-huit ans. « Depuis 1984 exactement, à l’époque des manifestations pour l’école libre », précise-t-elle. Le pacs ? « Je n’avais pas d’avis tranché, affirme-t-elle. Un contrat entre personnes de même sexe, après tout, pourquoi pas ? s’il n’est pas signé devant le maire. Mais, cette fois, c’est à la famille que le gouvernement s’attaque en modifiant la définition du mariage », explique-t-elle, sous le regard approbateur de ses amies, venues de Boulogne-Billancourt.

Catherine, elle, manifeste en famille. Le père manoeuvrant une poussette double au coeur d’une foule impressionnante, elle tenant par la main un garçon de 7 ou 8 ans. « Je ne veux pas qu’on mette dans la tête de mes enfants, dès leur plus jeune âge, qu’il n’y a pas de différence entre un homme et une femme, entre un père et une mère. On ne bâtit pas une société sur un tel mensonge. Égaux, oui, mais différents ! » Et de reprendre à pleins poumons les (trop) nombreux slogans lancés depuis la plate-forme d’un camion par un animateur bon enfant : « La meilleure façon d’s’marier, c’est encore la nôôôtre… », « Ah qu’ c’est embêtant d’avoir un enfant qu’a deux papas… », « Le projet Taubira, le mariage, c’est pas ça ! »

Ambiance familiale, rythmée par une sono diffusant les tubes des chanteurs en vogue : Micka, Shakira, Black Eyed Peas… Cette manifestation était bien “la manif pour tous” dont rêvaient ses organisateurs : tous les âges, toutes les confessions et toutes les convictions s’y sont retrouvés. L’Église, les protestants, les représentants des cultes juifs et musulmans ont condamné ce projet mais bon nombre de manifestants ne revendiquaient que « le bon sens », comme Jean qui n’avait défilé ni pour l’école libre, ni contre le pacs.

Lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.