Guerre de Vendée et fleur de lys sur l’A87

Les concessionnaires autoroutiers ont coutume d’animer leurs réseaux avec des panneaux illustrant le patrimoine historique, architectural ou naturel des villes qu’ils desservent. Pour Cholet les images étaient toutes trouvées : le mouchoir et la Vendée.

Le mouchoir rouge de Cholet, immortalisé par Théodore Botrel comme l’un des symboles de l’insurrection vendéenne, représente avec la navette le passé textile qui fit la fortune de la ville. Drapeau fleurdelysé, tambour, faux et fourche ornent la seconde image forte, celle de la capitale des Guerres de Vendée et de la bataille de Cholet. A noter que, par bonheur, l’illustrateur s’est gardé de gâcher son dessin par quelque galurin phrygien que l’idéologie consensualiste impose habituellement en pareil cas, comme ci-dessous :

 

Panneau annonçant à la sortie de Vezins, le Musée des Guerres de Vendée de Cholet
Panneau annonçant à la sortie de Vezins,
le Musée des Guerres de Vendée de Cholet

Source de l’article et d’autres photos à voir : Vendéens et Chouans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.