Pour Louis XVI, il y a 220 ans, Alea Jacta Est

Louis XVIOn va fabriquer, forger, un dossier d’accusation contre le Roi de France. Ce dossier sera d’une ampleur mensongère telle que l’on ne trouve rien d’équivalent comme forgerie dans l’Histoire de la France (du moins jusqu’à 1792 !).

En ce lundi 3 décembre 1792, il y a exactement 220 ans, après les propos révolutionnaires et d’anti royalisme de Valazé, Mailhe, le sort du Roi est scellé avant même qui’il ne soit jugé.

Ce sont surtout ceux de Saint-Just le 13 novembre qui ont fixé les règles de l’exécution programmée: « Louis XVI doit être jugé comme un ennemi étranger. J’ajoute qu’il n’est pas nécessaire que son jugement à mort soit soumis à la sanction du peuple: le peuple peut bien imposer des lois par sa volonté car ces lois importent à son bonheur ; mais le peuple même ne pouvant effacer le crime de la tyrannie, le droit des hommes contre la tyrannie est personnel. Il n’est pas d’acte de la souveraineté qui puisse obliger véritablement un seul citoyen à lui pardonner. C’est donc à vous (la Convention) de décider si Louis est l’ennemi du peuple français. Si votre majorité venait à l’absoudre, ce serait alors que ce jugement devrait être sanctionner par le peuple. Car si un seul citoyen ne pouvait être légitimement contraint par un acte de la souveraineté à pardonner au roi, à plus forte raison un acte de magistrature ne serait point obligatoire pour le souverain. Louis a combattu le peuple: il est vaincu. C’est un barbare, un étranger au peuple, prisonnier de guerre. Vous avez vu ses desseins perfides, vous avez vu son armée ; le roi n’était pas le roi des français, c’était le roi de quelques conjurés. Il est le meurtrier de la Bastille, de Nancy, du Champ de Mars, de Tournai, des Tuileries: quel ennemi, quel étranger nous a fait plus de mal ? Il doit être jugé promptement. Peuple, si le roi est absout, souviens-toi que nous ne serons plus dignes de ta confiance et tu pourras nous accuser de perfidie« .

Lire la suite de l’article sur le site du Souvenir Chouan de Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.