La sacristie de la chapelle Laënnec, « rasée par erreur » !

Le promoteur Allianz avait passé sous silence cette destruction…

Il est vrai que sur ce site inscrit aux Monuments Historiques depuis 1975, et aux édifices classés MH depuis 1977, on ne compte plus les scandales.

En voici les trois principaux :

Le premier est la vente de la chapelle par l’AP-HP en 2002 et sa privatisation par son acquéreur, le Groupe Allianz, alors que son statut de nécropole la rendait inaliénable.

Le second était d’ordre moral car l’hôpital Laënnec, ancien hospice des incurables (comprenez les nécessiteux ou les pauvres) avait été fondé sur la générosité de mécènes dont les dépouilles reposent dans la chapelle. Comment un site fondé sur la charité publique au profit des plus démunis peut-il faire ensuite l’objet d’une banale spéculation immobilière. Il y a quelque chose d’insultant à les l’égard des « incurables » d’aujourd’hui…

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.