Biscuits : La Trinitaine met l’Asie en appétit

La trinitaineSes biscuits se dégustent désormais au Japon. Pour s’imposer sur ce marché lointain, l’entreprise familiale fondée dans les années 1950 vient de créer un emballage particulier. L’esprit français y domine puisque la boîte en fer proposée dans les épiceries fines de Tokyo et d’Osaka est ornée de dessins représentant la tour Eiffel, le pont Alexandre-III et deux personnages des années 1950 coiffés de bérets ! Quant au goût des biscuits, ils ont été adaptés aux attentes des Japonais qui consomment les galettes de La Trinitaine à la vanille pour les anniversaires ou à des moments festifs. Dans son laboratoire installé à Saint-Philibert, au siège social du fabricant, la PME morbihannaise peaufine ses recettes. Jusqu’à présent, La Trinitaine réalise à peine 2 à 3 % de ses ventes en Asie, mais elle veut accélérer notamment en Chine. Globalement, 15 % des activités de ce biscuitier sont réalisées hors de l’Hexagone. Il est très présent en Amérique du Nord.

En France, pilotée par la troisième génération de la famille Petit, l’entreprise morbihannaise, qui réalise 34,5 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, répartit la commercialisation de ses palets et autres spécialités entre ses propres boutiques et la grande distribution.

42 magasins en France

Elle s’appuie sur un réseau composé de 42 magasins sous la forme de succursales, où elle met en vente ses 200 références mais aussi des boissons, conserves, issues de fournisseurs principalement bretons. « Plusieurs ouvertures sont prévues l’an prochain dans des lieux que l’on souhaite pour le moment garder confidentiels », insiste-t-on dans l’entourage d’Anne-Marie Petit, la PDG du groupe composé de 150 collaborateurs. Les boutiques La Trinitaine sont principalement installées dans des communes du littoral de la Manche et de l’Atlantique afin de capter la clientèle touristique. « Ce réseau, explique Nathalie Biros, la nouvelle responsable marketing et communication de La Trinitaine, nous permet de mieux faire connaître notre marque. » L’usine fabrique chaque année 11.500 tonnes de biscuits. Après avoir longtemps été financièrement engagée dans des compétitions à la voile, La Trinitaine a quitté la mer au profit du gazon puisqu’elle est aujourd’hui le principal sponsor de l’équipe lorientaise de football.

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.