« Têtes de Bretagne » : 800 portraits regroupés dans un livre

Têtes de bretonsChefs d’entreprises, élus, responsables d’administration, artistes ou sportifs se côtoient dans un ouvrage de près de 300 pages.

À, comme Abadie. Jean-Paul de son prénom. Le chef et propriétaire de l’Amphitryon, établissement étoilé de Lorient ouvre le ban des Têtes de Bretagne. À la lettre Z, c’est Franck Zal, le PDG d’Hemarina, qui le ferme. Sa société, cofondée en 2007 avec Morgane Rousselot, travaille sur les molécules du vers marin (l’arénicole). Franck Zal préside aussi Bretagne Biosciences… Tout cela est raconté dans Les Têtes de Bretagne, guide qui vient de sortir. Il réunit 800 portraits émaillés d’histoires et de parcours loin d’être tous connus.

 « Une région ce sont des hommes et des femmes qui apportent chacun leur pierre au développement économique,  à la création artistique, au bien être sociétal », racontent les deux chasseurs de têtes, Alain Mustière et Denis Roux, coéditeurs de l’ouvrage. L’un et l’autre sont nantais. Le premier, chef d’entreprise en retraite, a exercé diverses fonctions consulaires et présidé le Conseil économique et social des Pays de la Loire. Le second est un journaliste patenté. Le recensement s’est fait avec une petite équipe de professionnels et des avis experts. « Le panorama n’est pas exhaustif et certaines personnalités ont malheureusement refusé de figurer », précise Denis Roux.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.