La Terreur comment ça marche ? Mémoires sur les Journées de Septembre 1792

Terreur 1792Ces Mémoires sur les Journées de Septembre 1792 forment un recueil de textes et de témoignages sur les Massacres de Septembre et des crimes qui entachèrent la naissance de la République.
Recueil de textes de M. Jourgniac de Saint-Méart — Mme La Marquise de Fausse-Lendry — L’Abbé Sicard — M. Gabriel-Aimé

Ce recueil de textes d’époque offre un tableau terrifiant des Journées de Septembre et des massacres qui entachèrent la naissance de la République.
Dans le premier, Mon agonie de trente-huit heures, M. de Jourgniac Saint-Méard raconte sa détention dans la prison de l’Abbaye Saint-Germain du 22 août au 4 septembre.
Le deuxième, intitulé Quelques-uns des fruits amers de la Révolution, évoque la destinée d’une famille décimée par la Révolution.
Dans le troisième, l’abbé Sicard peint une dramatique Relation sur les dangers qu’il a couru les 2 et 3 septembre 1792.
La Déclaration du citoyen Jourdain, qui vient ensuite, constitue l’un des témoignage les plus graves contre les auteurs des massacres.
S’ensuivent les procès-verbaux de la Commune de Paris, du 10 août au 10 septembre 1792 et autres pièces accablantes pour la Révolution.

Réimpression de l’édition de 1823
392 pages, 14,5 x 20,5

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.