Cohérence socialiste

Le Parti socialiste défend depuis des années et avec une ardeur toujours renouvelée les thèmes de mixité et de parité, autant de thèmes qui renvoient indiscutablement à la conviction des socialistes que les différences de sexe, de race, de culture ne peuvent être qu’un facteur d’enrichissements intellectuel et culturel.

Ainsi donc, lors de la campagne pour les élections présidentielles de 2012, Marie-Noëlle Lienemann (sénateur PS de Paris) confirmait d’ailleurs que « la parité s’inscrit dans la volonté d’acter l’indispensable complémentarité des hommes et des femmes ». Or c’est là que le bât blesse : si je comprends bien les propos du Parti socialiste, les hommes et les femmes seraient complémentaires quand il s’agit de politique et d’économie et leur parité ne serait pas seulement souhaitable mais indispensable. En revanche, quand il s’agit de familles et d’enfants, la complémentarité ne serait plus qu’un concept fumeux ?

Source et suite de l’article sur Nouvelles de France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.