Mgr Centène : avoir un père et une mère est un droit de l’enfant

Le 27 janvier, Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, a prononcé une homélie à l’occasion du Couronnement de l’Enfant-Jésus de Prague et de la bénédiction des statues restaurée, en la paroisse St Patern. Extraits : 

Centène« Une société qui ne met pas l’enfance, l’ouverture à la vie et les générations nouvelles au cœur de ses préoccupations, se prive d’avenir et marche vers sa mort. Une paroisse qui ne prend pas comme priorité la transmission de la foi aux nouvelles générations est déjà entrée dans le processus mortifère qui amènera sa disparition dans les années à venir. […]

Enfin, il apparait aujourd’hui, comme une urgence absolue pour notre société de prier pour les enfants. Alors que certains revendiquent un droit à l’enfant, sans se rendre compte qu’en se conduisant ainsi, ils font de l’enfant un objet de consommation et non plus un sujet de droit, il me parait très important de prier et de militer pour le respect qui est dû à l’enfance.

Il n’existe pas de droit à l’enfant, mais il existe des droits de l’enfant au premier rang desquels il convient de mettre le droit à avoir un père et une mère, le droit d’être élevé par ses parents, le droit d’avoir une filiation lisible, le droit de grandir dans une famille unie, même si cela demande aux adultes des efforts, des renoncements, des sacrifices peut-être.

Ce qui fait la dignité et la grandeur d’une civilisation, ce qui la rend vraiment humaine, c’est la possibilité pour les forts de se sacrifier pour les faibles, la possibilité pour les plus grands de se sacrifier pour les plus petits. »

Source de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.