Le nom breton : Moustouer

Moustouer breton« Les moustoirs de Bretagne » est le titre d’un article de M.Debary publié dans les MSHAB de 1962, qui est comme plusieurs articles de cet auteur, un modèle de méthode à  ne pas suivre.

 Tout d’abord, la linguistique, pour cet auteur, n’existe pas. Il lui suffit de savoir que « Mouster ou Moustoir » remonte au latin: monasterium. Où ? Quand ? Comment ? Ces questions ne sont pas posées. La dualité de ces formes n’éveille pas sa curiosité, pas plus que les variantes incidentes, monstoir, montoir, montier. Pas un mot non plus de la prononciation bretonne ou gallaise des toponymes, ce qui est pourtant un élément de recherche essentiel.

La recherche s’ arrête à trois départements, comme si Montoir(44), Le Montoir en Théhillac n’étaient pas aussi concernés que Le Montoir en Rieux, etc..

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.