Bretagne. Pas assez de jeunes agriculteurs pour la relève

Cinq cents ballons, cinq cents installations : les Jeunes agriculteurs soulignent l'importance du maintien de l'activité agricole pour l'économie régionale.
Cinq cents ballons, cinq cents installations : les Jeunes agriculteurs soulignent l’importance du maintien de l’activité agricole pour l’économie régionale.

1 400 départs par an

Chaque année, d’ici à 2020, 1 400 agriculteurs vont partir à la retraite en Bretagne. Aujourd’hui, pour leur succéder, ils ne sont que 500 jeunes à s’installer par an. « Un nombre en dessous duquel il ne faudrait pas tomber », disent les jeunes agriculteurs bretons. Leur objectif : « une installation pour deux départs ». D’où l’opération « Renouvellement des générations en agriculture » lancée hier à Rennes par un lâcher de 500 ballons, l’équivalent au nombre d’installations en 2012.

L’argument économique

Assurer la relève est d’autant plus important qu’une exploitation agricole génère en moyenne cinq emplois directs, si on considère ceux induits par la production, la transformation et l’équipement. Les 38 000 chefs d’exploitation en activité en Bretagne font donc travailler environ 170 000 personnes, ce qui représente 14 % des emplois de la région. Sans oublier que l’agroalimentaire (abattoirs, laiteries, usines d’aliments du bétail, usines de transformation…) représente 39 % des emplois industriels de la région.

L’argument territorial

« Ce sont ces installations nombreuses et durables qui permettent et permettront de faire vivre et d’animer nos territoires, de préserver nos paysages, de produire des aliments qui correspondent aux attentes des consommateurs », plaide Sébastien Fesnoux, président de Jeunes agriculteurs Bretagne. Qui rappelle que l’agriculture occupe, en Bretagne, 50 % du territoire. « Et il s’agit d’une activité non délocalisable. »

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.